Les troubles du sommeil chez l’enfant se manifestent lorsque l’enfant a des difficultés à s’endormir ou à maintenir son sommeil durant toute la nuit. Ce dernier peut se réveiller soit par des cauchemars ou des rêves.

Bien que les troubles du sommeil sont en général bénins, les parents ne doivent pas les négliger, car au fil du temps, ils peuvent avoir un impact sur le bon développement de l’enfant.

Les causes des troubles du sommeil chez l’enfant

Les troubles du sommeil chez l’enfant ont plusieurs causes :

  • Des rêves/des cauchemars perturbants ;
  • Un problème ORL (mal de gorge, nez, oreilles, etc.) ;
  • Des troubles du système digestif ;
  • Un environnement de sommeil inconfortable : oreiller, literie, bruit, lumière, etc. ;
  • Des horaires de sommeil non respectés ;
  • Des problèmes scolaires/familiaux, etc.

D'ailleurs, on parle de rêves/cauchemars lors du deuxième cycle, dit : sommeil paradoxal. Les rêves chez l’enfant ont un rôle très important dans le processus de mémorisation. Ils sont en relation avec les événements de son quotidien. Les cauchemars répétés peuvent être un symptôme révélateur d’une anxiété profonde.

Traitement des troubles du sommeil chez l’enfant

Pour réguler le sommeil de son enfant, il faut commencer par identifier la cause de ces troubles. Effectivement, vous devez tout d’abord déterminer si votre enfant ne souffre pas d’un sérieux problème qui lui cause une anxiété profonde : peur d’aller à l’école, des problèmes de harcèlement, une peur excessive, etc. Vous devez donc parler à votre enfant pour connaître l’origine de ses cauchemars.

Ces cauchemars peuvent aussi être liés à un film ou un dessin animé qui n’est pas adapté à son âge, donc, faites bien attention aux différents écrans auxquels votre enfant fait face : tablette, smartphone, TV, etc. Vous devez voir une source fiable pour déterminer les meilleures émissions à proposer à votre enfant.

traitement troubles sommeil enfant

Vérifiez également que l’environnement du sommeil de votre enfant soit bien confortable. Son oreiller, son lit, ses draps, etc. Aussi, sachez que si votre enfant commence à avoir son indépendance et commence récemment à dormir seul, les insomnies, les réveils précoces et les réveils fréquents durant la nuit sont tout à fait normaux, il ne faut pas s’inquiéter. Laissez-lui un peu de temps, histoire de s’adapter.

S’il n’y a aucun facteur externe, il est conseillé de consulter un spécialiste. Un problème ORL peut être à l’origine de ses insomnies, surtout si l’enfant est très jeune pour s’exprimer.

Notons également qu’un traumatisme, tel qu’un divorce, peut engendrer des insomnies chez les enfants. Ce genre de troubles est beaucoup plus difficile à traiter. Le mieux serait de voir un pédopsychologue.

Finalement, il faut savoir que l’insomnie chez les enfants est très fréquente. 35 % des enfants de moins de 5 ans souffrent de troubles de sommeil. Elle commence dès l’âge de 18 mois, où l’enfant commence à « détester » le sommeil et utilise des techniques variables pour repousser le sommeil. Donc, parfois, c’est juste une phase de son développement naturel.

Mais si cela continue dans le temps, et que vous commencez à noter des répercussions sur son comportement (manque de concentration, fatigue, etc.), il faut consulter.

Laissez un commentaire